EXTRA - Agence de placement & de recrutement

Pénurie de main-d’œuvre : causes possibles et pistes de solution

Pénurie de main-d’œuvre : causes possibles et pistes de solution

Plus de 150 000 postes seraient à pourvoir dans le secteur manufacturier. Une avenue à considérer : le recours à une agence de placement qui permet autant à un candidat potentiel d’être orienté vers un employeur de choix qu’à ce dernier de dénicher la perle rare. Tour d’horizon des facteurs pouvant expliquer cette véritable pénurie de main-d’œuvre.

Méconnaissance

Dans l’esprit de plusieurs, un emploi dans le secteur manufacturier est physique, répétitif et redondant. Pourtant, cette industrie vit une réelle révolution numérique et, pour s’adapter aux multiples changements technologiques, elle recherche des gens non seulement qualifiés, mais aussi flexibles et désireux de perfectionner continuellement leurs apprentissages afin de progresser au sein de l’entreprise.

Éloignement

Puisqu’elles impliquent souvent de quitter famille et amis, les régions éloignées et intermédiaires ont moins la cote auprès des chercheurs d’emplois. Pourtant, ceux qui font ce choix optent pour un mode de vie plus près de la nature, loin des embouteillages, et donc, du stress d’une circulation dense et du manque de places de stationnement. Parmi les incitatifs additionnels, certains peuvent être d’ordre financier tels que crédit d’impôt pour nouveau diplômé travaillant dans une région ressource éloignée, déduction des frais de déménagement, frais pour soins médicaux non dispensés dans la région et déduction pour résident d’une région éloignée reconnue.

Vieillissement

Mythe ou réalité ? Difficile à dire. La population québécoise âgée de plus de 65 ans est effectivement plus nombreuse, cependant, elle reste active et en santé.

Renverser la vapeur

Parmi les pistes de solution à explorer pour contrer la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur manufacturier, retenons celles-ci :

  • Maintien en emploi des travailleurs « d’expérience » : pour y parvenir, penser flexibilité en matière de travail et d’horaire (temps partiel), mais aussi transmission du savoir et des trucs du métier à la prochaine génération.
  • Rétention du personnel : mettre le bon candidat au bon poste, lui fournir soutien et encadrement au besoin, adapter son horaire pour une meilleure conciliation travail/famille ou travail/études, favoriser son accès au perfectionnement continu, lui démontrer votre appréciation, entretenir chez lui un fort sentiment d’appartenance, partager avec lui la culture organisationnelle de votre entreprise.
  • Main-d’œuvre féminine : avec l’automatisation de nombre d’équipements, les femmes polyvalentes peuvent trouver un emploi à leur mesure, et ce, à salaire très compétitif.
  • Formation : surtout en région ou dans les domaines présentant un besoin criant de main-d’œuvre, des programmes de formation ou de formation professionnelle seront dispensés aux élèves inscrits, même si leur nombre est inférieur au minimum prescrit.
  • Immigration : un recrutement sélectif à l’étranger, pour les postes les plus difficiles à combler, peut être envisagé.
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Webit Interactive

Stratégie numérique
Webit Interactive