EXTRA - Agence de placement & de recrutement

5 choses à savoir sur les vacances annuelles

5 choses à savoir sur les vacances annuelles

Avec l’été qui tire bientôt (déjà!) à sa fin, bon nombre d’entre vous ont peut-être déjà pris (et même terminé) vos vacances annuelles. Avec la Loi sur les normes du travail, la majorité des travailleurs au Québec a droit à sa période de vacances payées, qu’ils travaillent à temps plein ou à temps partiel.

Durant l’année de référence (généralement du 1er mai au 30 avril), l’employé cumule ses vacances pour l’année suivante. Ensuite, le temps accordé est généralement défini en fonction du nombre d’années de service auprès de l’employeur.

La durée des vacances

Selon les Normes du travail, un employé en service depuis moins d’un an a droit à 1 jour de congé payé par mois complet, sans excéder deux semaines. Celui qui travaille pour l’employeur depuis 1 an, mais moins de 5 ans a droit à 2 semaines continues, ou 4 %. Quant à lui, l’employé qui cumule 5 ans et plus de service bénéficie de 3 semaines continues, soit l’équivalent de 6 % de son salaire.

Les dates des vacances

L’employeur a le droit de fixer lui-même les dates auxquelles l’employé peut prendre ses vacances au cours de l’année de référence. Il doit toutefois fournir un préavis d’au moins 4 semaines, sauf si une convention collective particulière stipule d’autres dispositions.

Fractionner ses vacances

Si le salarié a droit à plus d’une semaine de vacances, il peut demander à ce qu’elles soient fractionnées en plus d’une période. Cependant, si l’entreprise ferme durant une période spécifique au cours de l’année, l’employeur est en droit de refuser cette demande. Au contraire, l’employé a droit de prendre ses vacances en continu.

Les congés supplémentaires

Un employé ayant déjà droit à 2 semaines de vacances peut demander une semaine supplémentaire à ses frais, et l’employeur ne peut lui refuser. Ce congé supplémentaire ne peut cependant pas être fractionné, et l’employé ne peut exiger de le prendre à la suite de ses 2 semaines de vacances consécutives.

Pour les employés à temps partiel

La durée des vacances d’un employé à temps partiel ne peut être réduite par rapport aux autres employés par l’employeur. Il ne travaille que moins d’heures par semaine, son indemnité sera donc moindre que celle de l’employé à temps plein.

Si vous avez des doutes au sujet des pratiques de votre employeur concernant les vacances annuelles, n’hésitez pas à visiter le site des Normes du travail ou à les appeler, tout simplement.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Webit Interactive

Stratégie numérique
Webit Interactive